Le design du site est lette

Qu’est-ce que la beauté ? Tout dépend de l’oeil qui le regarde. Et quand on parle d’oeil, on parle de culture, d’éducation, de pression sociale, d’environnement social, de goûts, etc.

Blake-LivelyBref, la beauté est subjective. Impossible alors pour quiconque de juger de la qualité d’un site Web sur sa beauté.

Mais qu’est-ce que vraiment la beauté ? Est-ce un jeu de couleurs intéressants ? Vraiment ? Est-ce que Blake Lively serait plus laide habillée avec une veste carreauté, des bottes à caps et un chapeau de pêche ? Non, dépareillée oui, mais pas moins belle.

Si ce n’est pas l’arrangement de couleur, c’est quoi ? C’est peut-être la mode. Un site Web qui utilise un graphisme à la mode est nécessairement beau parce qu’il est novateur. Vraiment ? En 2009, la mode a vu le retour des années 80 envahir les runways partout dans le monde. Est-ce que les vêtements étaient plus beaux parce qu’ils étaient à la mode ? Ils étaient laids en 1980, ils le sont toujours en 2009.

Équilibre égal beauté ?

Alors qu’est-ce que la beauté ? Ceux qui ont étudié la communication graphique connaissent le nombre d’or ou la divine proportion. Selon l’histoire, le nombre d’or remonte à la période des Pythagoriciens et a été maintes fois étudié, notamment pour son rapport à l’esthétisme. Ah ! Est-ce qu’on pourrait considérer un site Web esthétique comme étant beau ? Selon une lecture rapide de cette page, il semblerait que oui. Alors qui a-t-il dans le nombre d’or qui rend sa proportion si belle ? Il s’agit de l’équilibre, le rapport exact de 1,618033989 et sa présence instinctive dans plusieurs éléments de la nature. (Bon ok, tous les scientifiques du monde ne s’entendent pas sur le fait que le nombre d’or équivaut à la beauté… je fais juste un peu de démagogie parce que ça permet d’introduire mon point).

Si je résume, le concept d’équilibre des proportions et la disposition des éléments dans l’espace apporterait à la beauté, via l’esthétisme. En transposant cela à la création de site Web, on peut donc dire que la beauté d’un site Web réside tout d’abord dans la capacité de celui-ci à présenter un équilibre s’approchant le plus possible de la proportion de 1,618033989. Les plus beaux sites Web réussiraient donc à hiérarchiser l’information dans leur espace pour procurer une sensation d’équilibre.

Accès à l’information égal beauté ?

Une agence Web qui maitriserait ce concept pourrait alors facilement concevoir des sites Web qui sont considérés beaux par ses visiteurs. Mais est-ce que l’équilibre des éléments dans un site Web compte vraiment dans la qualité du design ?

Selon cet article, oui. Bon, le nombre restreint de participants à l’étude (n=137) occasionne probablement une marge d’erreur relativement grande, mais le constat est clair : 76% des clients de HubSpot jugent que l’accès facile à l’information recherchée constitue un bon design. Seulement 10% jugent que l’apparance est un facteur de bon design.

Si l’on se fie à la théorie du nombre d’or et aux résultats du sondage de HubSpot, un bon design de site Web serait déterminé par la qualité du positionnement de l’information et dans la hiérarchisation de celle-ci selon la priorité qu’en donne le visiteur du site Web. Le graphisme habillant le design structurel du site Web étant, à mon avis, l’élément qui, en moins de 4 secondes, déterminera si un internaute a été assez séduit pour rester sur le site Web ou quitter pour aller ailleurs.

Un bon designer Web possède donc un forte habileté structurelle et un flair pour la séduction visuelle. Il sait bien saisir ce que recherche l’internaute et lui propose habilement l’information cherchée à travers sa hiérarchie d’information.

Quels sites Web trouvez-vous particulièrement beaux ? Possèdent-ils un bon design ?